Des jours sans fin
Auteurs   Barry, Sebastian (Auteur)
Devaux, Laetitia (Traducteur)
Collation   258 p
Format   22 cm
ISBN   978-2-07-273687-2
Langue Edition   français
Sujets   Littérature : Irlande
Roman historique
coup de coeur comité
Coup de coeur apéros
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
SiteNuméroCoteSectionEtat
Mediatheque 1242357853710 R BARAdulte / -Disponible
Résumé : Chassé de son pays d'origine par la Grande Famine, Thomas McNulty, un jeune émigré irlandais, vient tenter sa chance en Amérique. Sa destinée se liera à celle de John Cole, l'ami et amour de sa vie. Dans le récit de Thomas, la violence de l'Histoire se fait profondément ressentir dans le corps humain, livré à la faim, au froid et parfois à une peur abjecte. Tour à tour Thomas et John combattent les Indiens des grandes plaines de l'Ouest, se travestissent en femmes pour des spectacles, et s'engagent du côté de l'Union dans la guerre de Sécession. Malgré la violence de ces fresques se dessine cependant le portrait d'une famille aussi étrange que touchante, composée de ce couple inséparable, de Winona leur fille adoptive sioux bien-aimée et du vieux poète noir McSweny comme grand-père. Sebastian Barry offre dans ce roman une réflexion sur ce qui vaut la peine d'être vécu dans une existence souvent âpre et quelquefois entrecoupée d'un bonheur qui donne l'impression que le jour sera sans fin. Sebastian Barry, né à Dublin en 1955, est considéré comme l'un des principaux auteurs irlandais contemporains. Tous ses précédents romans ont été traduits aux Éditions Joëlle Losfeld.

Commentaires

Très bon roman à la fois historique et intimiste dans lequel on s'immerge rapidement et qui donne la parole au jeune Thomas, émigré irlandais 'crève la faim' qui avec son ami et amant John Cole va s'engager dans l'armée pour combattre les indiens puis les confédérés, se produire même dans des spectacles déguisé en femme, et fonder une famille ...Le style est simple, les phrases courtes, les héros candides et sans trop d'état d'âme ,mais qu'il s'agisse d'une description de chasse aux bisons dans les grandes plaines ou de scènes de guerre, le style se fait plus ample, lyrique même... Sébastian Barry est décidément un grand conteur ! J'adore !
Vote: 
4
Average: 4 (1 vote)

Sans dévoiler la fin, disons simplement qu'après la guerre vient pour les 2 amis le temps de la réflexion et des questions existentielles servi par un langage qui se fait plus riche et soutenu au fil des pages...
Vote: 
5
Average: 5 (1 vote)
Connectez-vous pour poster un commentaire